Audrey Garrouste vient de prendre ses fonctions au sein de la Maison de l’eau en tant qu’animatrice gestionnaire. Elle revient sur son rôle et sa vision de cette organisation singulière.

Audrey Garrouste - Maison de l'eau

Quelle est votre mission au sein de la Maison de l’eau ?

Je suis animatrice scientifique puisque j’assure la visite de l’exposition permanente et éventuellement d’autres ateliers.

Je suis aussi gestionnaire du lieu du point de vue technique, avec par exemple l’entretien du jardin, mais aussi administratif, avec la réservation des classes.

Ma mission est également pédagogique et concerne les thématiques abordées ou encore les mécanismes de transmission, en lien avec les associations d’éducation à l’environnement partenaires.

Quel a été le parcours professionnel qui vous a conduit à occuper aujourd’hui vos nouvelles fonctions ?

Je suis géographe de formation, avec comme spécialité l’aménagement du territoire et la protection du littoral. J’ai enseigné 7 ans en école élémentaire.

En évoluant ensuite vers la vulgarisation scientifique sur les thèmes du développement durable dans des musées ou associations, j’ai joint ces 2 centres d’intérêt.

La Maison de l’eau a vocation à devenir un lieu ressource pour répondre à des questions fondamentales

En quoi le projet que porte la Maison de l’eau est-il intéressant ?

Un des défis du futur concernera la quantité d’eau douce disponible mais aussi sur la possibilité de continuer à la rendre potable et à maintenir une biodiversité aquatique riche. Le système économique actuel montre ses limites, ce qui peut être anxiogène.

C’est le moment pour redonner aux citoyens leur pouvoir d’agir car nous sommes tous sources et solutions de la crise écologique actuelle. Encore faut-il arriver à y voir clair dans un monde noyé sous les informations.

La Maison de l’eau a vocation à devenir un lieu ressource pour répondre à des questions fondamentales : Où va l’eau usée qui sort de mon domicile ? Quels gestes puis-je adopter au quotidien pour faciliter son épuration avant son rejet dans la nature ? Quelles sont les fonctions des insectes dans les écosystèmes et quels services rendent-ils à l’humanité ? Pourquoi ne faut-il pas rejeter les plantes exotiques de mon aquarium dans un lac ?

Où va l’eau usée qui sort de mon domicile ? Quels gestes puis-je adopter au quotidien pour faciliter son épuration avant son rejet dans la nature ? Quelles sont les fonctions des insectes dans les écosystèmes et quels services rendent-ils à l’humanité ? Pourquoi ne faut-il pas rejeter les plantes exotiques de mon aquarium dans un lac ?

Le fait d’adapter l’offre pédagogique à différentes tranches d’âge est-il la clé de la réussite d’un tel lieu ?

Oui, c’est une évidence et nos partenaires éducatifs ont tous l’expertise nécessaire pour intervenir auprès d’enfants des 3 cycles d’école primaire. Mais je suis aussi ravie du retour des accompagnateurs adultes qui nous remercie souvent pour ce qu’ils ont appris pendant la visite.

Partagez ce contenu :
Catégories : ActualitésInterviews